Le 27 juin 1918, le navire-hôpital canadien de Sa Majesté, le HMHS LLANDOVERY CASTLE a été coulé par le sous-marin allemand, le U-86.

Ce naufrage a violé le droit international qui protégeait les navires-hôpitaux contre les attaques.. Le LLLANDOVERY CASTLE a été attaqué au large des côtes irlandaises alors qu’il revenait en Angleterre de Halifax, en Nouvelle-Écosse après avoir transporté plus de 600 soldats canadiens blessés ou malades. Une torpille a frappé la salle des machines ; la radio étant hors d’usage, il est devenu impossible de lancer un appel de détresse. En moins de dix minutes, le navire a coulé. L’équipage de 258 personnes comprenait 97 membres de personnel médical canadien, dont 14 infirmières militaires sous la direction de la matrone, Margaret Marjory Fraser.

Les navires-hôpitaux étaient protégés par le droit international si la coque était peinte en blanc avec des marques de la Croix-Rouge, si le navire ne se déplaçait pas en convoi et si, la nuit, il était illuminé par des feux rouges et verts vifs de navigation qui dénotaient son statut protégé. Selon des survivants, le LLANDOVERY CASTLE était seul et ses feux de navigation étaient allumés.

La torpille a fait un nombre incalculable de morts et de blessés mais les survivants ont mis à l’eau jusqu’à cinq bateaux de sauvetage. Un de ces bateaux a été entraîné dans le tourbillon produit par le navire qui coulait mais au moins trois bateaux y ont échappé. Ce qui s’est produit ensuite était impensable. Le U-86 est monté à la surface pour assaillir les bateaux de sauvetage.

Il n’y eut qu’un bateau unique qui réussit à s’évader en transportant le capitaine et 23 membres de son équipage. Deux jours plus tard, on les a secourus. Les recherches menées par la marine britannique n’ont permis que de récupérer des cadavres. Une fois la guerre terminée, on a inculpé le commandant du U-Boot et deux de ses officiers de crimes de guerre. Le commandant, Helmut Patzig, a échappé à la poursuite mais Ludwig Dithmar et Johann Boldt ont été jugés coupables et furent condamnés à une peine de prison.

VOTRE MISSION consistera à étudier les documents officiels, y compris les témoignages de survivants afin de déterminer SI JUSTICE était rendue dans le naufrage du LLANDOVERY CASTLE.


J'accepte